PAGE D'ACCUEIL - HOME PAGE

FLYING CIRCUS :

Ce projet mérite vraiment le nom de projet, car je n'en ai pas encore tiré un film. C'est un projet ambitieux pour une personne seule. L'image du hangar avec un avion donne un aperçu de la chose. Je souhaite construire un petit aérodrome privé et tout son environnement pour réaliser un court métrage. Pour l'instant, le seul personnage créé est Elisabeth Warfield, pilote instructeur au Cirque volant des oies sauvages.

Le personnage d'Elisabeth s'étoffe peu à peu et prend vie. Sa personnalité s'affirme progressivement au travers de petites mises en situation .

Ce projet comporte de nombreuses difficultés, notamment un grand nombre d'éléments très détaillés. Il sera nécessaire de créer la plupart des objets et bâtiments en deux versions différentes au moins, plus ou moins détaillées en fonction de la distance à laquelle il seront vus, afin d'alléger les calculs lors du rendu.

LA POURSUITE :

Initialement destinée à une séquence pour The Crosswalk Project, un projet de film ouvert, cette animation est devenue un projet à part entière compte tenu du niveau de détail requis et de la complexité de la scène.

La séquence de la poursuite, filmée d'un hélicoptère, devait être ultérieurement intégrée à un journal télévisé. Le storyboard du Crosswalk Project ayant subi des modifications excluant cette séquence, j'ai décidé de me servir de cette expérience et d'une partie du décor comme base de travail pour réaliser une autre scène de poursuite, au graphisme bien plus détaillé, intégrée au scénario de Flying Circus.




MUSEUM PROJECT :

Ayant pour objectif la réalisation d'un DVD de démonstration pour un nouveau procédé électronique d'authentification d'image de mon invention, destiné aux installations de vidéosurveillance, ce projet m'a amené à construire un musée virtuel en 3D comprenant essentiellement un hall, une grande salle d'exposition et une régie de vidéosurveillance.

Cette maquette virtuelle a permis de montrer le dispositif en situation dans ses diverses applications. Réalisé en 2004, le film de 16 minutes qui intègre environ 5 minutes de 3D m'a demandé 11 mois de travail.

Comme le montre la seconde image, une maquette réelle détaillée de la salle du diamant a également été réalisée à l'échelle 1/10, pour les démonstrations du procédé lors des expositions. Cette maquette d'environ 1m x 1m représente près de 300 heures de travail. 3 caméras vidéo miniatures y sont dissimulées, qui permettent des vues intérieures très réalistes sur un écran de télévision.

Je me suis attelé à ce film juste après avoir découvert le logiciel Blender, et me suis formé tout au long de sa réalisation. Cela m'a fréquemment amené à revenir en arrière pour reprendre des éléments dont je jugeais la qualité insuffisante par rapport aux derniers créés ! Les techniques utilisées tout au long du film ne sont pas très variées, et sur ce projet j'ai surtout travaillé le modelage.

La salle du diamant a été rendue en Raytracing. La régie de vidéosurveillance a été rendue sans raytracing, avec des ombres en Buffer Shadow. Deux séquences de ce projet vous permettront de visiter ces deux salles. Elles sont téléchargeables dans la rubrique TELECHARGER, accessible uniquement depuis le menu de la page dédiée aux didacticiels pour BLENDER.

Compte tenu du travail fourni sur ce film, j'envisage de réutiliser le décor du musée dans un film futur, en y ajoutant d'autres pièces et en améliorant la qualité des textures et éclairages.

Tous droits réservés.
3d-synthesis.com.
©2004-2017.

Le site 3d-synthesis.com est hébergé par www.amen.fr - FRANCE.